• Votre courriel
    Votre mot de passe
  •  
Fécamp Grand'Escale
Dimanche 3 juillet 2022
Dimanche 3 juillet 2022

Programmation de l'édition de 2022

LES PIRATES
Chants de Marins
Bretagne/Cancale
Cabaret à La Morue Joyeuse de 12h à 13h30

 

Des voix énergiques, un brin rebelle et toujours sincère, entonnent avec conviction les chants des anciens matelots de la voile. Ces jeunes chanteuses de Cancale vous racontent la vie à bord des voiliers de travail avec une étonnante force d'engagement. Au fil des années, Les Pirates ont été à la rencontre de chanteurs ayant navigué sur les derniers voiliers morutiers, ou de familles de Cap-Horniers – ainsi un de leurs disques est consacré au riche répertoire d’Auguste Van de Zande cap-hornier dunkerquois ayant navigué sur des quatre-mâts dans les années 1910. Les Pirates ont donné des concerts dans les festivals maritimes de Bretagne, d’Europe du Nord, d'Italie ou des Antilles, mais affectionnent aussi les animations de rues et de cabarets avec une relation de proximité avec le public. Elles comptent parmi leurs complices l’accordéoniste Dave Jolly, et Paul Terral, leur capitaine, au violon. Les Pirates ont reçu le Trophée Capitaine Hayet en 2015.

THE SEA BAND AVEC MICHAEL WRIGHT
Chants de marins
Grande Bretagne
Scène capitaines Eugène et Jean Recher de 15h à 16h30 et
Cour de la Boucane de 16h30 à 18h

The Sea Band réunit des chanteurs virtuoses et des musiciens vivant près de la rivière Severn, à la frontière entre l’Angleterre et le Pays de Galles, ainsi qu’au bord de la Vilaine, en Haute-Bretagne. Leur passion pour les ballads, chanteys and sea songs, mais aussi leur vaste répertoire instrumental de musiques traditionnelles du littoral Nord-Atlantique de l’Europe leur permet de réaliser des performances riches en musicalité, en passion et en humour. Un monde où se mélangent, selon l’humeur du moment, polkas, reels et gigues dynamiques et pétillants et batailles navales, amants maudits, pirates et bals débridés à terre…
Formé en 2017, The Sea Band a réussi son baptême du feu : dès 2018, il a participé à six festivals européens, a sorti un album… et surtout, s’est créé un solide réseau d’amitiés !

 

JOLI GRIS JAUNE 
Tradition orale francophones d'Amérique du Nord
Normandie
Scène capitaines Eugène et Jean Recher de 16h30 à 18het 
Cabaret à La Morue Joyeuse de 16h30 à 18h 

 

Ce nom vient de "Mon beau ruban jaune / Mon jolie gris jaune / Mon gris joli et mon beau ruban gris", refrain d'une chanson recueillie par La Loure en Normandie (dans le sud Manche au début des années 2010) dont on retrouve quantité de variantes dans les chansons de tradition orale francophones d'Amérique du Nord (cf. par exemple la chanson "Ce sont trois dames de Paris" disponible ci-dessous).
Produit et diffusé par l'association La Loure, Jolie Gris jaune propose un voyage musical des deux côtés de l'Atlantique, porté par les "chansons du cousinage" : celles que les émigrants de Normandie, terre importante d'émigration vers la "Nouvelle-France", ont emmené avec eux dès le 17ème siècle, et qui depuis se sont transmises et ont été façonnées dans les deux continents. L'association La Loure a proposé en 2020 à quatre chanteurs et musiciens de renom, fins connaisseurs de cette matière musicale, de bâtir un un concert croissant les thèmes communs, et cette création a fait l'objet d'un CD qui sortira peu de temps avant la fête maritime fécampoise. 
Les musiciens se plaisent à nous faire voyager des plateaux du Pays de Caux ou des collines du Perche au Bocage jusqu'aux contrées du Québec, d'Acadie, du Midwest américain ou de Louisiane. Le chant est servi par des arrangements qui doivent autant aux traditions propres à chacune des ces régions qu'à la créativité des musiciens. Et côté maîtrise des répertoires, ces quatre là s'y entendent, sautant volontiers d'un quadrille du Perche à un réel québécois endiablé ! 
Emmanuelle Bouthillier : violon, podorythmie, chant; Robert Bouthillier : guimbardes, chant; Nadège  Queuniet : accordéon diatonique, chant; Etienne Lagrange : violon, chant. 

 

 TERRE - NEUVAS 
Scène capitaines Eugène et Jean Recher de 13h30 à 15h

Trois "galériens des brumes" retracent une épopée de la Grande Pêche à Terre-Neuve au temps des voiliers de travail, au début du XXème siècle. Terre-Neuvas réunit depuis deux décennies trois artistes de renom qui ont, entre autres, fait parties de groupes marquant de renouveau du chant de marin (tels Cabestan ou Djiboudien). Tous trois ont participé à bien des créations musicales et des fêtes, mais ont aussi mené eux-mêmes dès les années 1980 des enquêtes auprès de musiciens et de chanteurs traditionnels. 
Ils feront découvrir le riche répertoire musical et chanté des pêcheurs morutiers bretons. Une histoire de famille pour Bernard Subert dont l'épopée de son arrière-grand-père, lors d'une campagne à partir de Saint-Malo en 1907, constitue la trame du spectacle  avec images que le groupe présentera à Fécamp le samedi 2 à l'auditorium du Musée des Pêcheries. 
Bernard Subert : chant, clarinette, clarinette basse; Marc Anthony : chant, vielle à roue acoustique et électroacoustique; Pierrick Lemou : chant, violon

LES SETOIS
Traditions musicales et chansons traditionnelles des gens de mer 
Sète
Cabaret à La Morue Joyeuse de 16h30 à 18h

 
Invités d'honneur de cette première édition de Fécamp Grand'Escale, les Sétois vont "monter dans le Nord" avec une sacrée délégation pour faire découvrir "l'esprit sétois" qui vaut bien celui des Fécampois ! Dans les deux ports, on sait ce que pêcher veut dire, on sait cuisiner, on sait accueillir les marins. A Sète "l'île singulière", sont venus vivre des Languedociens, mais aussi des Italiens, des Espagnols, des Nord-Africains, des Gitans. Un brassage de culture, un brassage musical qui fait du port un univers culturel maritime unique, mais où tout le monde se réunit lors des joutes nautiques, qui sont pour les Sétois plus importantes que les Jeux Olympiques ! 
Venez découvrir leurs usages sur le stand de Sète; venez les écouter présenter la riche tradition chansonnière sétoise, en français, en occitan, en sétois, accompagnés, selon une solide tradition locale, au hautbois et au tambour. Et chantez avec eux "chagrin faï ta mala / Nautres volèm nos amusar" (Chagrin fois*toi la malle / Nous voulons nous amuser !).
 
 

 

DASTUM BRO GUERNE
Chants et danses des gens de mer
Basse-Bretagne (Cornouaille)
Cour de la Boucane de 12h à 13h30

Depuis 20 ans l’association Dastum Bro Gerne (« collecter en Cornouaille ») recueille les chants en français et en breton de Basse Cornouaille (le sud du Finistère), les airs instrumentaux, les danses pratiquées de tradition locale ; elle a publié des CD documentaires sur le riche répertoire de ces « pays » de Basse-Bretagne (on y trouve les Pays Bigouden, Kernevodez, Glazik, de l’Aven…). Mais ces collecteurs sont également d’excellents chanteurs et danseurs, et ils font vivre ce répertoire dans des veillées, marches chantées, festoù-noz ou lors de la Fête du chant traditionnel An Diaoul a Gan (« le Diable chante ») qui se déroule chaque année à Douarnenez au début du mois de décembre.
Pour Fécamp Grand’Escale, le duo Pierre-Yves Pétillon / Hyacinthe Le Hénaff va faire découvrir les chants des ports bigoudens comme Le Guilvinec (troisième port de pêche français, aujourd'hui, après Boulogne-sur-Mer et Lorient). Et tous ne manqueront pas de sonner le vaste répertoire instrumental "Bro Gerne" (de Cornouaille), dont Hyacinthe, accordéoniste réputé, s'est fait une spécialité. En piste pour danser la "dans kan" des ouvrières des conserveries du Guilvinec, la "dans tri bas" (ronde à trois pas) des marins de Sein ... et la gavotte, evel just - gavotte Montagne bigoudène, de l'Aven, Kernévodez : mar plij : y aura du choix pour sûr ! Et pour chanter en dansant Tri martolod yaouank ... à la manière traditionnelle des marins Bigoudens et Sénons ! 

 

LES SOLEILS BOULONNAIS
Chants des gens de mer
Boulogne sur Mer
Cour de la Boucane de 15h à 16h30

 

L’ensemble traditionnel Les Soleils Boulonnais de Boulogne-sur-Mer est composé d’une trentaine de membres qui partagent la passion de leur territoire et de ses traditions. Il comprend des danseurs et des chanteurs qui interprètent l’important répertoire propre aux populations du littoral de la côte d’Opale. La plupart des chansons ont été recueillies par un historien local contemporain, Michel Lefèvre. Les plus anciens textes remontent à la Révolution et ont été écrits par des marins ayant vécu l’épopée des corsaires Boulonnais, dont les exploits n’ont rien à envier à ceux de Jean Bart ou Surcouf.  Le métier des pêcheurs, dans le premier port de pêche de France, est évoqué dans les nombreux chants qui parlent de la mer, des bateaux, des tempêtes. Quant aux femmes les « matelotes », elles sont aussi bien présentes dans les compositions populaires. Les chants sont interprétés en français, avec cependant plus d’un tiers en patois picard-boulonnais, le langage des gens de la marine. Le groupe a participé à de nombreux festivals de chants-marins (Brest, Douarnenez, Fécamp, Paimpol, Saint-Gille-Croix-de-Vie, Montbéliard…) et a enregistré plusieurs CD. En 2017, il a reçu le Trophée Capitaine Hayet.

 

A HISSER A BORD DU MARITE
Chansons à hisser à bord du Marité 
A 14h sur Marité
 

 Interrogé sur l'importance des chansons à bord, Le Capitaine fécampois Eugène Védieu, qui naviguait au temps des voiliers de travail, a remarqué que les capitaines "veillaient à embaucher un bon chanteur dans l'équipage, gage de bonne manoeuvre". Quant à Stan Hugill, dernier "chanteyman", (meneur de chants de manoeuvres) à bord d'un voilier de commerce anglais, il disait qu'un bon "chantey" est aussi utile à bord qu'un couteau ! 
L'Armée du Chalut, renforcée par quelques chanteurs "shangaïés" (enrôlés, à l'origine contre leur gré, mais dans cette fête pour le plaisir !) fera quelques démonstrations de chants de manoeuvres à haler ou à hisser "main sur main" (selon la pratique sur les voiliers morutiers comme Marité) ou "à un coup", ou "à deux coups" (selon les usages des équipages des voiliers long-courriers). 
 
 
 

CONCERT COLLECTIF FINAL
Scène capitaines Eugène et Jean Recher de 18h30 à 20h

© Jean-Pierre Degas 

Un look pas possible, des cheveux en bataille, du rose, des chapeaux, des fleurs, des éclats de rire ... Créée à Douarnenez en 2012, cette fanfare 100% féminine saura vous faire bouger avec des reprises de Brassens, des Brigittes ou de Stromae... Un répertoire soigneusement choisi, avec des chansons souvent engagées, revendiquant la place des femmes dans la société, ou des textes plaisantant sur la gente masculine. Les reuz Bonbons passent leur message sans se prendre au sérieux, avec pour première motivation le plaisir d'être ensemble... 
 La fête se termine : l'escale touche à sa fin, chacun va repartir vers sont port d'attache ... Les équipages des voiliers cap-honiers venus changer du nitrate sur les côtes du Chili avaient instauré une tradition : quand un navire rentrait au pays, des marins de chaque navire environnant, de toutes nationalités, venaient à bord hisser la "Croix du sud" (du nom de l'étoile guidant les marins dans l'hémisphère Sud), et aidaient à déraper l'ancre en chantant au cabestan avec l'équipage sur le départ. 
Plus récemment, dans les fêtes maritimes des ports anglophones, les chanteurs se réunissent pour entonner "Leave her Johnny her", tandis que dans les fêtes françaises, depuis les premières initiées en Bretagne par le Chasse-Marée voilà quatre décennies, les groupes de chants programmés dans la fête mènent chacun leur tour une chanson reprise à la volée par tous les autres, présents sur scène - on chante comme on peut les refrains : en français mais aussi en anglais, breton, sétois ! - Et l'on termine avec le chant de halage dieppois "Aloué la falaloué", en en improvisant les solos ... avant de se retrouver une dernière fois à la buvette ! Et de se donner à la prochaine édition de Fécamp Grand'Escale ...

TOULINE
Chansons du "patrimoine orale" 
Vendée
Cabaret à La Morue Joyeuse de 13h30 à 15h
 

Touline nous fait voyager au fil des chansons des "pêcheurs et caboteurs de l'île d'Yeu, de Noirmoutier et des côtes vendéennes" ( titre d'un volume de "l'Anthologie des chansons de mer" du Chasse-Marée), glanées dans l'imposant répertoire transmis par les "porteurs de mémoire" des îles et du littoral au fil d'un demi-siècle de collectes ininterrompues, effectuée, notamment, par l'association Arexcpo, dont le groupe fait partie. 
Créé en 1996, le groupe Touline est une équipe de copains qui fait vivre des chansons parfois méconnues du "patrimoines oral" des hommes et des femmes de mer : complaintes de combat naval ou de naufrages, compositions plus guillerettes de Paul-Emile Pajot, marin-pêcheur et peintre des Sables-d'Olonne, chants évoquant la pêche au thon, chanson "à ripouner" pour danser le rond et le demi-rond de l'île d'Yeu, le rond de la Barbâtre en Noirmoutier, ou la ronde de mai de Saint-Gilles-Croix-de-vie.
 
 

 

DUO EVA GUILLOREL & ROBERT BOUTHILLIER

Chansons et complaintes maritimes
Québec / Accadie / Bretagne
Cour de la Boucane de 13h30 à 15h

 

Chanteur et conteur québécois reconnu tant pour ses qualités de narrateur que pour sa profonde imprégnation dans l’univers de la tradition orale, Robert Bouthillier interprète le répertoire du Québec, d’Acadie et de Bretagne en restant fidèle à l’esthétique des porteurs de mémoire. Au fil de ses rencontres – menées dès les années 1970 – avec des centaines de chanteurs et conteurs, il a acquis un vaste répertoire, renouvelant les chansons « connues » par des versions inattendues, proposant des chansons à boire, à rire ou à pleurer, des histoires rabelaisiennes ou d’une grande poésie dramatique… 
Depuis plus de dix ans, Éva Guillorel l’accompagne à la harpe celtique dans un duo mettant en valeur un répertoire intimiste et original souvent tiré des propres collectes de Robert. La chanteuse aime interpréter des gwerzioù (complaintes en breton) un genre spécifique à la culture populaire de Basse Bretagne, dont la chercheuse est une des spécialistes (sa thèse porte sur un aspect de ces chansons populaires pour la plupart anonyme, dont beaucoup sont bien antérieures à la Révolution).
Pour Fécamp Grand’ Escale, le duo a préparé un répertoire spécifique de chants à thème maritime : venez découvrir des histoires de mer vues par la tradition orale populaire : combats navals, naufrages, mais aussi « chansons plaisantes » !

 

RONDES CHANTEES DES MARINS NORMANDS, BRETONS ET VENDEENS
Menées par Dastum Bro Gerne/ Brou /  Quimbert / Touline /
L'Armée du Chalut / Dames de Nage

Cabaret à La Morue Joyeuse de 15h à 16h30

Si la "ronde est à trois pas" est la danse de tradition populaire la plus courante en Pays de Caux - et même l'unique forme de ronde chantée dans le quartier maritime de Fécamp - elle n'est pas spécifique à la Haute-Normnadie : une danse de même structure, voire exactement identique, est en usage en Bretagne (sur les côtes nord et sud du Finistère, dans les îles d'Ouessant et de Sein, dans des ports de la côte Atlantique ...) et en vendée (notamment dans les îles d'Yeu et de Noirmoutier). Selon le chercheur Jean-Michel Guilcher "quelle que soit l'origine de la ronde à trois pas, les marins ont manifestement joué un rôle dans sa propagation". 
Fécamp Grand'Escale a invité de smeneurs de chants dans la ronde normands bretons et vendéens à alterner les orndes chantées pour ce bal en rond "inter-littoral". Venez danser le rond à trois pas fécampois, la danse tri bas de Sein, la danse kan du Guilvinec, le tour et la ridée du Vannetais Gallo, le rond et le demi-rond de l'île d'Yeu, et bien d'autres rondes encore, menés par L'Armée du Chalut, Dastum Bro Gerne, Les Dames de Nage, Brou/Quimbert, Touline etc. 

 

ROLAND BROU & CHARLES QUIMBERT
Chants à danser et complaintes des gens de mer
Haute-Bretagne
Cour de la Boucane de 12h à 13h30

 

Nous voilà au cœur de la (Haute) Bretagne avec deux larrons qui comptent plusieurs vies en une ! Grands collecteurs de chansons de longue date, érudits sur les chansons de tradition orale, ils sont aussi impliqués dans des associations préservant et faisant vivre les traditions musicales de Bretagne (Charles Quimbert a été president de Dastum, qui fait référence en matière de collecte, sauvegarde et transmission du patrimoine oral musical breton). Et on ne compte pas les publications auxquels ils ont participé !
Ces deux grands chanteurs sont de toutes les veillées et festoù-noz, et ont participé à divers groupes (Les 4 Jeans, Roquio, Filifala… pour Roland, Les 6 troncs pour Charles, clarinettiste). Mais ils ont également réalisé quatre concerts-créations marquants (et quatre CD) dans le cadre du trio Brou-Hamon-Quimbert, créé voilà vingt-cinq ans. Le duo Brou § Quimbert ne s’est formé quant à lui qu’en 2020. Si ils mènent la plupart du temps des chants à danser, ce sont également d’excellents chanteurs de complaintes (dont de belles histoires maritimes qu’ils réservent pour Fécamp Grand’Escale !). On peut aussi les retrouver en formule élargie, accompagnés de Roland Conq à la guitare et de Thomas Felder au violon.

LA LOURE
Chansons et musiques traditionnelles de Normandie
Normandie
Apéro musical Chez Marcel de 12h à 13h30

Yvon Davy et Etienne Lagrange aiment à chanter et jouer tous deux au violon les chansons et musiques traditionnelles qu’ils ont recueillies en Normandie, dans le cadre de l’association La Loure. Habitués des déambulations chantées, ils ne manqueront pas de vous faire vous pousser la chansonnette ou même d’esquisser quelques pas de danse quand vous les croiserez au détour d’un quai…
Fondée en 1998, l'association La Loure travaille à recueillir et valoriser les chansons, musiques et danses traditionnelles en Normandie.  Vous pouvez rencontrer les collecteurs-musiciens de La Loure sur le stand de l’association à Fécamp Grand’Escale.

 

L'ARMEE DU CHALUT
Chants des gens de mer
Normandie / Bretagne / Vendée / Guadeloupe
Chants et manoeuvres à bord du Marité de 14h

 

L’Armée du Chalut réunit sept personnages : les Bretons Bernard Subert, Gaël Rolland et Didier Quéval ; le Fécampois Pascal Servain ; le Vendéen Maurice Artus ; le Guadeloupéen Césaire Berchel ; et Michel Colleu, le plus Havrais des Douarnenistes.
Briscards des musiques traditionnelles, sonneurs de festoù-noz, meneurs de chants de guindeau et autres chants à hisser, chanteurs de compositions de matelots groumeurs …mais aussi diseurs d’émouvantes complaintes sur les malheurs de la vie en mer ou sur les lointains voyages vers les « Isles », conteurs, collecteurs et spécialistes des traditions orales des gens de mer, les « matelots chanteurs » de L’Armée du Chalut font vivre les chants de bord des baleiniers, morutiers, harenguiers, long-courriers ou matelots de la Royale.
« L’équipage de chanteurs » vous fera partager son vaste répertoire : bien sûr les nombreux chants recueillis par Michel et Pascal dans le quartier maritime de Fécamp auprès de marins ayant navigué sur des voiliers de travail ou des chalutiers de grande pêche, ou auprès des ouvrières des boucanes et des ateliers, mais aussi bien d’autres, appris au fil des rencontres dans les îles – d’Yeu, de Sein ou de Groix, sans oublier l’archipel de La Guadeloupe et Saint-Pierre-et-Miquelon ! – dans les ports de la côte atlantique, ou dans le grand port voisin du Havre. Leur CD a pour titre Pêcheurs de chants : embarquez avec eux, la pêche sera toujours bonne ! Plusieurs chanteurs du groupe ont reçu le Trophée Capitaine Hayet (1998, 1999, 2015, 2017).

 

COMPLAINTES MARITIMES ET CHANSONS A ECOUTER EN BRETAGNE
Roland Brou / Charles Quimbert et Dastum Bro Gerne
Cour de la Boucane de 12h à 13h30

Le duo de Haute-Bretagne Roland Brou / Charles Quimbert et les chanteurs comouaillais de Dastum Bro Gerne, réunis autour de Pierre-Yves Pétillon, vous proposent de naviguer dans les chansons en français et en breton, évoquant les bonheurs et les malheurs de la vie maritime. 
Tous ces chanteurs ont été depuis des années à la rencontre des grands "passeurs de mémoire" (chanteurs et chanteuses) aux styles remarquables, qu'ils ont invité à transmettre leurs chants, leur art du chant au cours des nombreuses veillées, stages, bals et autre Fête du chant traditionnel (en Haute-Bretagne (à Bovel) ou Fête du chant traditionnel / An Diaoul a gan (en Basse-Bretagne) qu'ils ont contribué à organiser et à animer. Vous entendrez peut-être "Le combat naval du Foudrion" (1758), ou les péripéties de la "Nouvelle entrée du port de Saint-Nazaire", ou encore "Katarina Stockholm" ou "l'Amiral Duperré", ces deux derniers chants, de l'île de Sein racontant des péripéties savoureuses liées à des naufrages, qui pour une fois, ne sont pas tristes ! 
 

MICHAEL WRIGHT
Chansons et musiques traditionnelles de Grande Bretagne et d’Irlande
Grande Bretagne
Quai Jean Recher de 14h, scène capitaines Eugène et Jean Recher de 15h à 16h30
et Cour de la Boucane de 16h30 à 18h

 

Bien qu’originaire de Leister, en plein coeur de l’Angleterre, Michael Wright aime mener des chanteys (chants soutenant les manœuvres des matelots) et des complaintes maritimes. Avec ses deux frères, il baigne dans la musique traditionnelle anglaise et irlandaise depuis les années 1960, et devient, comme son frère John, un joueur de guimbarde réputé. En 2015, il publie un important ouvrage résumant ses recherches sur l’histoire de ce petit instrument en usage sur plusieurs continents.
A Fécamp Grand’Escale, Michael Wright chantera avec Brigitte Kloareg et Catherine Perrier, et participera aux démonstrations de chants à hisser sur le trois-mâts Marité et de chants à virer au cabestan.

DIATONIK BRO LOKORN
Musiques traditionnelles de Bretagne et d’ailleurs
Bretagne / Locronan- Douarnenez  
Cabaret à La Morue Joyeuse de 18h à 20h

Voilà un groupe qui n’en est pas un ! C’est une joyeuse bande d’amis aimant jouer ensemble pour inviter d’autres musiciens à partager leurs airs avec eux en faisant un « boeuf » - selon l’expression consacrée par les musiciens - et pour faire danser ou chanter ceux qui, de spectateurs, deviennent acteurs de ce temps de convivialité musical !
Depuis 2000, les Diatonik Bro Lokorn se réunissent pour jouer chaque lundi dans une des salles de l'Ostaliri Ti Jos, célèbre café du superbe bourg Cornouaillais de Locronan, et ils jouent bien sûr en festoù-noz et lors de divers moments amicaux … surtout là où il n’y a pas de sono ! A Fécamp, ils se proposent d’animer chaque jour un « bœuf » au chapiteau-cabaret, où seront, joués avec qui veut les rejoindre, des airs traditionnels de Bretagne et d’Irlande, mais aussi d’ailleurs, au gré de leur humeur musicale voyageuse !
Ville de Fécamp
Agglomération Fécamp Caux Littoral
Région Normandie
Département Seine Maritime 76
Chambre de Commerce et d'Industrie Seine Estuaire
Groupama
Artefact Archi
Bénédictine Le Palais
Chasse-Marée
Crédit Agricole Normandie Seine
Cirette traiteur
Cinemas NOE
Courrier Cauchois
Diateam
France 3 Normandie
France Bleu Normandie
GRDF
Hautot Chocolatier
Laurent Critot Photographe
Le Bouquet Normand
Les Pêcheries Musée de Fécamp
Kiloutou module
Musée National de la Marine
Olvea
Swiss Life
EOHF
ENEDIS
Keolis
Casino de Fécamp
Office Patrimoine Culturel Immatériel
Optic 2000
Office Intercommunal du Tourisme
Brico Marché
ECE Groupe
Mousqueton
Serres Riaux Largarde
Paris Normandie
Seine Maritime: La Normandie impressionnante
Société Fécampoise d'Entreprises Electriques
Réseau du littoral
SODEREF Bureau d'études
La Forêt
Cop'Activ
LogFret
Neolink
Hexagone financement
Normandie Attractivité
Garczynski Traploir
RTE
Century 21
Cram
EDF
Marine Nationale
Senay Crampon
Vert-tiges
WEACCESS
VEUVE AMIOT
Eiffage

Fécamp Grand'Escale

Fécamp Grand'Escale - Quai Sadi Carnot - 76400 Fécamp
contact@fecampgrandescale.com - Tél : 02-27-30-93-07

Mentions légales | Plan du site | Powered by diasite | Designed by diateam